L’EVJF: chapitre 2: Ou comment rajeunir de 27 ans

Après les préparatifs que je vous ai raconté la dernière fois, voici la première partie de l’EVJF de ma soeur, qui l’a fait revenir en enfance!

Aujourd’hui, ma soeur va sur ses 27 ans, et de nombreuses aventures lui sont arrivées.

Nous avons donc axé son EVJF sur son enfance, en faisant une série de défis dans un ordre bien précis.

Pour commencer, après l’enlèvement quelque peu musclé, nous avons débarqué chez mes parents pour le premier défis: de la corde à sauter!

Ma soeur a toujours adoré la corde à sauter, et nous avions donc décidé de réaliser ce défi dans la maison où elle a grandi.

Donc nous sonnons à la porte, et mon père est mort de rire lorsqu’il voit débarquer 10 filles et un garçon (moi) totalement masqués, plus ma soeur totalement euphorique par tout cet enchainement.

Matte la tête de ma soeur totalement euphorique!

Matte la tête de ma soeur totalement euphorique!

Bon mon père ce grand gentleman a coupé une rose pour chaque jeune fille présente (j’ose même pas imaginer la tête de ma mère quand elle a vu le massacre…).

hNhUvpAm1NrFZdZRd95eP-ZA5AiICayPseP3L-J8JWg

Et c’est parti pour 100 sauts à la corde pour ma soeur à faire en moins de 60 secondes (en gros impossible! Sadisme absolu! MOUAHAHA!)

Bon après départ pour le conservatoire où ma soeur a fait plus de 10 ans de danse classique pour le prochain défi: Un Flashmob en palmes!

Je n’étais pas au courant, mais tout le monde a mit des palmes , et c’est parti pour chorégraphie enflammée avec ma soeur au milieu (palme+tuba) qui essaie de suivre le groupe. Bon vous comprendrez que je ne diffuse pas la vidéo, car certes le ridicule ne tue pas, mais quand même…

Puis on enchaine d’autre petits défis telle que reconnaitre la main et l’orteil de son fiancé. Mais, ce que nous n’avions pas prévu, c’est que le même jour, se tenait la fête de la ville, avec des défilés et des fanfares… Et devinez qui a été entrainé à la tête du cortège, et qui à eu le droit à un discours du maire? Et bien ma soeur, qui ne savait même plus où se mettre!

Un monsieur passant dans la rue a été obligé de danser la valse avec elle, et le fleuriste du quartier, a offert une rose à chaque jeune femme (elles en avaient déjà beaucoup!).

Puis direction son lycée pour un exercice de bac de maths! Les maths et ma soeur, une grande histoire d’amour…

HHqSmTFXsbIZIkV7m6O5RJRy_oCcKMPlFMqQ5U4QMjc

Et enfin nous sommes arrivés à la mairie et à l’église, où dans trois mois, elle dira son OUI pour nous raconter sa demande en mariage avec des marshmallows dans la bouche. Pour l’occasion, nous avions installé sur la place, un vrai Candy-bar! Un véritable succès surtout auprès des enfants qui passaient dans le coin! Malheureusement, je n’ai pas de photos…

Enfin, pause sandwich, avant de partir pour la deuxième activité, mais cela c’est une autre histoire…

Publicités

Laissez moi un petit commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s